Choisir sa planche de surf n’est jamais une mince affaire. Une planche de surf est un investissement et il est facile de se perdre dans toutes les formes et types de planches qui existent. Cet article a pour but de vous aider à choisir votre planche en tant que débutant, intermédiaire ou confirmé.

Débutant

Une planche pour débuter doit prendre en compte plusieurs choses : tout d’abord la taille et le poids de la personne et ensuite, ses capacités physiques. L’innovation majeure dans le monde du surf ces quinze dernières années a été les planches en mousse (ou softboard). Ces planches présentent de nombreux avantages.

Le premier avantage de ces planches est la flottaison dû à la matière utilisée. Cette flottaison facilite énormément la rame et permet de prendre des vagues avec le moindre effort.
En plus de cela, le volume de ces planches est assez élevé, toujours grâce à la mousse épaisse utilisée. La stabilité est donc au rendez-vous.
Si vous débutez et que vous n’avez pas l’habitude de bien entretenir vos équipements de surf, ces planches sont parfaites. Elles résisteront aux chocs et même en cas d’entaille, la plupart de ces planches ont des mousses hydrophobes à l’intérieur.


On peut citer d’autres avantages suivant les marques et les modèles. On trouve notamment des modèles avec poignées creusées dans la planche pour faciliter le transport, ou encore des dérives molles pour éviter les blessures.
Une planche en mousse est un investissement sur long terme car elle peut vous suivre même si vous progressez. Vous prendrez toujours du plaisir à aller surfer des petites vagues avec.


Intermédiaire

C’est à ce stade de l’évolution que les choses se compliquent. La plupart des personnes vont vouloir plus de libertés de mouvement et vont se diriger vers des planches plus courtes. L’autre option est de se diriger vers le longboard.

Vers le longboard

Pour ce dernier, l’étape avant le longboard serait le mini-malibu. Le longboard est loin d’être une planche pour débutants comme beaucoup le pense. Il s’agit d’arriver à contrôler une planche longue et large, qui demande une certaine force et compréhension des éléments pour être manœuvrer. Le mini-malibu serait alors un bon intermédiaire. Une première planche en polyester ou epoxy qui vous donnera une meilleure sensation sur la vague ainsi qu’une meilleure réactivité. Il faudra alors un mini-malibu assez grand pour vous familiariser à avoir une longue planche sous les pieds.

Il existe de nombreuses planches pour ce niveau. Certaines marques se sont spécialisées dans ce domaine avec des très bons rapports qualité/prix. On peut notamment citer Torq et NSP, deux marques que nous proposons à Azul Guesthouse. Ce sont des planches solides, accessibles en terme de prix, et qui permettent d’avoir du matériel performant.


torq-fish-azul-guesthouse-surfboard

Vers le shortboard

La plupart des autres surfeurs vont vouloir se rapprocher des shortboards performants qui sont sur le devant de la scène surf. Le piège est de vouloir aller trop vite et se retrouver avec une planche performante qui ne vous ira pas. Que ce soit à la rame, ou une fois sur la vague. Il faut réduire tranquillement la taille de la largeur de la planche.

Après une planche en mousse, un mini-malibu assez court pourra faire l’affaire pour se familiariser avec une planche en dur. Les meilleurs planches pour progresser vers le shortboard sont néanmoins les planches évolutives / hybrides qui reprennent la base des planches courtes, en y ajoutant des côtes généreuses pour faciliter tous les aspects de la glisse en shortboard. On retrouve alors des « funshapes » chez des marques comme Torq ou NSP, avec des côtes généreuses mais qui permettent déjà de développer un surf « rail to rail ».


Confirmé

Après avoir bien progressé sur des planches intermédiaires, il est temps de se procurer du matériel haut de gamme, shapé à la main. C’est là où les choses se compliquent, après avoir testé différentes planches, vous savez déjà ce que vous préférez mais il est impossible d’avoir tout testé. Epaisseur de la planche, longueur, finesse des rails, type de tail, combien de dérives, quelle largeur ? Autant de questions qui demandent réflexion. Le choix est d’autant plus dur que lorsque l’on veut acheter une « vraie » planche qui est passée entre les mains d’un shaper, tous les détails sont personnalisables. Nous allons vous donner quelques pistes de réflexion.

  1. Quel style de glisse voulez-vous avoir ? Pour le longboard la question se pose entre l’aspect classique (hang 5 / hang 10) et l’aspect moderne avec des manœuvres plus radicales et la possibilité de surfer de plus grosses vagues (pour le longboard nous nous arrêterons ici). Pour le shortboard, préférez-vous une glisse agressive ou plus en douceur ? Ce choix vous amènera soit, vers des shortboards performants, soit, vers des funshapes ou des fishs.
  2. Déterminez vos points forts et faibles: si par exemple votre rame manque de puissance, préférez un peu d’épaisseur pour avoir une meilleure flottaison ou même un peu plus de longueur et/ou de largeur que voulu pour partir plus tôt sur les vagues.
  3. Le type de tail est d’une grande importance suivant les vagues que vous voulez surfer. Par exemple, un fish tail procurera une grande adhérence (drive) lors d’un turn. Un round tail aidera quant à lui la planche à partir plus tôt, utile pour du surf dans des vagues solides.

Conclusion

N’oubliez pas que les shapers sont les personnes ayant le plus de connaissances sur le sujet. N’hésitez pas à vous faire filmer lors de vos séances pour que le shaper comprenne votre manière de surfer. En parlant avec lui vous pourrez alors convenir d’une planche sur mesure.

Nous espérons que cet article vous aura été utile pour choisir une planche de surf correspondant à votre niveau. Azul Guesthouse vous permet d’explorer toutes ces possibilités avec un grand nombre de planches à disposition.

Open chat